Abdellah Taïa

Abdellah Taïa, né à Salé au Maroc le 8 août 1973, est un écrivain marocain d’expression française.

Il est l’un des premiers écrivains marocains et arabes (après L’Enfant ébloui de Rachid O., 1995) à affirmer publiquement, dans ses livres comme dans les médias, son homosexualité. Dans son Dictionnaire des écrivains marocains, Salim Jay écrit qu’il possède « un ton bien à lui, fait d’une imprégnation authentique par les humeurs et les rumeurs de son pays natal et d’une ouverture avide à la découverte d’univers différents de l’autre côté du détroit. »


Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com
Ne vous déplacez plus ! Recevez vos livres à domicile si vous payez en ligne (par email)

Cliquer sur un ouvrage pour en lire le résumé

       

      

       

   

 

 


Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Ne vous déplacez plus ! Recevez vos livres à domicile si vous payez en ligne (par email)

12662594_963200590434743_5771018338314018994_n


Résumé des oeuvres

Des nouvelles du Maroc, 1999 – Ouvrage collectif de Mohamed Choukri, Abdellah Taïa, Abdelaziz Rachidi et Fedwa Islah
Ces récits du Maroc vous emmènent à la découverte de ses traditions et de sa culture.
A l’extrême ouest du Maghreb, tête de pont vers les Amériques, point de passage vers l’Europe par le détroit de Gibraltar, le Maroc est un carrefour d’influences unique au monde où se mélangent modernité et traditions. Son ancrage dans la civilisation arabo-musulmane est total et les splendeurs de son patrimoine sont restées intactes. Mais, ni plus ni moins que dans d’autres pays de la rive sud de la Méditerranée, le “printemps arabe”, qui débuta avec le geste désespéré d’un jeune Tunisien, résonne ici aussi dans toutes les têtes. Si ces révolutions ont un visage, c’est celui de la jeunesse. Et avec le surgissement de cette brûlante soif de liberté, la liberté de penser et d’écrire s’est également manifestée, comme en attestent les textes pour certains très étonnants de ce recueil. Ils sont l’expression incontestable d’un moment historique, revendiqué par de jeunes écrivains, hommes et femmes, qui s’expriment haut et fort, parfois avec des mots crus, sur le sexe, la drogue, la religion, la violence politique, la situation des femmes : tout ce qui pouvait être tabou jusqu’ici. Ce recueil s’inscrit plus que jamais dans l’actualité et démontre que la littérature peut dire autrement le monde qui change.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Mon Maroc, 2000
Comme l’auteur, le héros de ce livre s’appelle Abdellah. Abdellah dit ” je “. Il nous propose de le suivre dans son Maroc intime, entre Rabat et Salé, ses deux villes, qui se regardent et que sépare le fleuve Bou Regreg. Il nous raconte la première année de sa vie passée dans une bibliothèque, puis sa circoncision qui coïncide avec la découverte de son égoïsme. Plus loin, ce sont des scènes familiales autour de la radio japonaise, ou encore le mystère de la poubelle des Américains. Le temps passe. Abdellah est à l’université, et il est toujours aussi croyant. Il croit aux saints et aux signes. Il aime M’Barka, sa mère, la bien nommée. Il aime la vie, les livres. Les livres le conduiront jusqu’en Europe, où il redécouvrira l’essentiel : il est Marocain.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

L’Armée du salut, 2006
Dans une petite maison près de Rabat, Abdellah vit avec ses parents et ses huit frères et soeurs. Adolescent, il découvre la sensualité avec son frère aîné. Quand celui-ci tombe amoureux d’une femme, il se sent abandonné. Parti pour la Suisse, ce n’est pas la liberté tant espérée qu’il découvre, mais l’exclusion et les déceptions amoureuses.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Maroc 1900-1960, un certain regard, avec Frédéric Mitterrand, Actes Sud, 2007 Ce livre offre un double regard mêlant histoire et souvenirs, mémoire individuelle et collective, sur le Maroc, son passé et son évolution, de la période coloniale à son accession à l’indépendance, avec une approche originale, à la fois intime et historique. L’ouvrage interroge la place particulière du Maroc dans l’imaginaire français, “le pays exotique et pourtant tout proche”, recherche les traces de l’occupation et de la présence française et tisse les liens entre les deux nations, à travers le prisme des souvenirs de chacun des deux auteurs. Frédéric Mitterrand y a passé des moments importants dans son enfance et y séjourne régulièrement, et Abdellah Taïa, né en 1973, soit presque vingt ans après l’indépendance, y a grandi et vécu. Les photographies d’archives présentées ont été prises pendant le protectorat français. “Ces photos sont belles, fortes, historiques. Heureuses, dramatiques, tragiques. Elles sont aussi l’instrument du discours colonial. Mais en même temps, elles disent autre chose. Elles racontent une autre histoire, d’autres histoires. Nous avons essayé de les révéler, ces histoires secrètes, de les réveiller par le choix des photos d’abord, et dans les légendes et les commentaires ensuite.” C’est donc une histoire subjective, des regards croisés mettant en valeur certains personnages oubliés et évoquant des épisodes personnels. C’est surtout un dialogue, un échange autour d’une passion commune, le Maroc.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Une mélancolie arabe, 2008
Depuis le viol collectif auquel il a échappé en ce jour d’août, Abdellah, le garçon efféminé de Salé, court vers sa vie rêvée. Il court et tombe parfois, il meurt même. Puis renaît, se relève et repart vers d’autres lieux, d’autres amours. Salé, Marrakech, Paris, Le Caire: autant de cieux sous lesquels le corps de ce Marocain goûte, éprouve et chante sa mélancolie.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Lettres à un jeune marocain, recueil de lettres, 2009
Le Maroc bouge. le Maroc attend. le Maroc recule. Ses jeunes sont toujours ignorés, écartés. Qui leur parle directement? Qui les comprend? Qui les inspire? Qui les aide à s’affirmer, à être eux-mêmes et libres? À ne plus se sentir abandonnés, isolés? À prendre leur vie en main? Dans ce livre, 18 écrivains et artistes marocains envoient à ces jeunes des lettre qui viennent du coeur…Des lettres pour établir un lien inédit avec eux.
Les considérer, les encourager, les critiquer. Les réveiller . Les élever …
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Le Jour du roi, 2010 – prix de Flore
Au Maroc, deux adolescents, l’un riche, l’autre pauvre, sont unis par une amitié profonde. Ils la croient indestructible jusqu’au jour où l’on annonce la venue du roi Hassan II, leur idole, dans la ville de Salé. Quand Khalid, fils privilégié, est choisi pour embrasser la main du roi, Omar ne supporte pas cette énième preuve de mépris et jure de venger son honneur. La guerre des clans se terminera dans un bain de sang.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Le rouge du tarbouche, 2004
À Paris, Abdellah, jeune étudiant marocain de Salé, poursuit ses études de lettres. Après l’éblouissement du début, cette ville des lumières qui longtemps l’a fasciné lui offre un nouveau visage, celui de sa dure réalité quotidienne. Survivre, trouver sa place sans renier ses racines, assumer son homosexualité, garder le goût de vivre et devenir adulte, tel est le difficile enjeu pour ce jeune homme qui découvre toutes les facettes du pays de ses rêves, la France.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Infidèles, 2012
Elle s’appelle Slima, elle est prostituée au Maroc. Jallal, son fils, l’accompagne au quotidien, la protège, attire les clients, parle et se bat à sa place. Ensemble, ils découvrent Marilyn Monroe à la télévision, en tombent amoureux et en font leur déesse protectrice. Des années 80 à la fin des années 90, nous suivons leurs destins en parallèle, de la ville de Salé jusqu’au Caire, de Bruxelles à Casablanca.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Un pays pour mourir, Seuil, 2015
Zahira est une prostituée marocaine. Le pays où elle achève sa triste carrière et où elle mourra, c’est la France. Ses clients sont les pauvres hères musulmans qui ont échoué à Paris, comme elle, en quête d’espoirs qu’ils n’ont pas trouvés. Ce sont des personnages qui vivent comme des fantômes. Zahira est l’amie d’un Algérien qui se prostitue lui-aussi. Déchiré entre sa double nature, masculine et féminine, il changera de sexe sans trouver d’apaisement. Zahira connaît la dureté de la vie mais elle n’a jamais cessé de rêver de la rencontre miraculeuse qui métamorphosera son destin. Ce sont les films égyptiens vus dans son enfance qui nourrissent son imagination. Il y a là une autre réalité. Elle la porte en elle. Elle y croit. Tout le roman fonctionne sur cette confrontation entre un monde impitoyable et les aspirations de Zahira à un idéal d’amour qui la sauvera de la solitude, elle et ses compagnons de malheur. Zahira et son ami Aziz se racontent l’un à l’autre des histoires comme Shéhérazade dans Les Mille et une nuits. On suit ainsi des fragments d’existences de femmes et d’hommes poussés vers l’occident par la misère de leur sort et qui se heurtent à un univers postcolonial qui ne les reconnaît pas et qui ne les comprend pas. C’est le sens profond de ce roman “oriental”, volontairement construit par l’auteur hors des normes habituelles du roman français : des scènes impudiques, une extrême violence du ton et des passages d’une sensibilité exacerbée – celle de Taïa – dont les racines sont situées dans des enfances vécues hors d’Europe dans des civilisations longtemps écrasées par les Européens.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Jean Genet, un Saint Marocain
Variations marocaines autour de Jean Genet, à l’occasion du centenaire de sa naissance. Cet ouvrage en français, arabe et anglais, est illustré des photographies de Bernard Faucon et Denix Dailleux et rassemble 35 auteurs dont Tahar Ben Jelloun, Abdellah Taïa, René de Ceccatty, Salim Jay…
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Prochain événement

Rencontre autour de "Parlez-moi de Littérature…" de Jean Zaganiaris à la Librairie Kalila Wa Dimna . Plus d'infos sur notre Agenda Culturel !

clock

Newsletter

Inscrivez votre adresse email ci-dessous pour être au courant des événements et des nouveautés de votre Librairie !

newsletter

Contact

Email : librairiekalila [at] yahoo.com Tel :  +212 537 72 31 06 Fax : +212 537 72 24 78 Adresse : 344, avenue Mohammed V, Rabat, Maroc. Horaires : Du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 15h à 19h30 chat

Likez notre page Facebook !

Vos commandes

Commandez vos livres par téléphone, email ou en venant sur place ! En savoir plus
delivery-truck

Publications Facebook

Avant 1952 le mot “décolonisation” n’existait pas! Intéressante liste!

2 likes, 0 comments1 week ago

Aujourd’hui nous avons officiellement atteint les 3000 LIKES et C’EST GRÂCE À VOUS ! MERCI MERCI MERCI ! Nous sommes toujours aussi heureux..

8 likes, 0 comments2 weeks ago

Ce libraire dessine les perles de ses clients et c'est très drôle

C’est très drôle !

11 likes, 2 comments3 weeks ago

Photos from ‎Librairie Kalila wa Dimna مكتبة كليلة و دمنة‎'s post

Leïla Slimani est de nouveau sur les tables des librairies marocaines avec son essai Sexe et mensonges, et la BD Paroles d’honneur. Ces livres..

37 likes, 0 comments4 weeks ago

L’équipe de la Librairie Kalila wa Dimna vous souhaite une excellente rentrée!

6 likes, 0 comments1 month ago