Alaa al-Aswany

Né dans une famille intellectuelle, d’un père écrivain (Abbas al-Aswany), il a fait ses études secondaires dans un lycée égyptien de langue française et a également étudié la chirurgie dentaire aux États-Unis, à l’université de l’Illinois à Chicago. Il contribue régulièrement aux journaux d’opposition et est proche des intellectuels de gauche, en particulier de Sonallah Ibrahim. Il se dit indépendant des partis politiques, mais est l’un des membres fondateurs du mouvement d’opposition « Kifaya » (Ça suffit) qui réclame des élections présidentielles réellement libres.

Son roman L’Immeuble Yacoubian, paru en 2002, est un véritable phénomène d’édition dans le monde arabe et est rapidement traduit dans une vingtaine de langues, en plus de faire l’objet d’adaptations cinématographiques et télévisuelles


Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com
Ne vous déplacez plus ! Recevez vos livres à domicile si vous payez en ligne (par email)

Cliquer sur un ouvrage pour en lire le résumé
4C55537C7C393738323734323736393334367C7C434F50  
  

Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Ne vous déplacez plus ! Recevez vos livres à domicile si vous payez en ligne (par email)

12662594_963200590434743_5771018338314018994_n


Résumé des oeuvres

L’Immeuble Yacoubian, 2006
Construit en plein cœur du Caire dans les années 1930, vestige d’une splendeur révolue, l’immeuble Yacoubian constitue un creuset socioculturel très représentatif de l’Egypte du XXIe siècle naissant. Dans son escalier se croisent ou s’ignorent Taha, le fils du concierge, qui rêve de devenir policier ; Hatem, le journaliste homosexuel ; le vieil aristocrate Zaki, perdu dans ses souvenirs ; Azzam, l’affairiste louche aussi bigot que lubrique ; la belle et pauvre Boussaïna, qui voudrait travailler sans avoir à subir la convoitise d’un patron… Témoin d’une époque, Alaa El Aswany pose, sans juger, un regard tendre sur des personnages qui se débattent tous, riches et pauvres, bons et méchants, dans le même piège, celui d’une société dominée par la corruption politique, la montée de l’islamisme, les inégalités sociales, l’absence de liberté sexuelle, la nostalgie du passé. Mais ce roman n’aurait pas conquis un tel nombre de lecteurs dans le monde entier s’il se contentait d’évoquer l’Egypte au tournant du millénaire : en digne héritier d’un Dostoïevski comme d’un Zola ou d’un Mahfouz, c’est bien de l’homme que nous parle Alaa El Aswany, de ses vices et de ses faiblesses, de ses rêves et de ses échecs, et le miroir qu’il tend, pour indulgent qu’il soit, n’en est que plus effrayant.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Chicago, 2007
C’est dans la mythique et sulfureuse ville de Chicago, dans le microcosme d’un département d’université, qu’Alaa El Aswany recrée une little Egypt en exil. Avec son art de camper de multiples personnages et de bâtir des intrigues palpitantes, il compose un magnifique roman polyphonique, entrecroisant des vies qui se cherchent et se perdent dans les méandres du monde contemporain, des existences meurtries d’avoir été transplantées dans un univers à la fois étrange et étranger. Alors que la visite officielle du président égyptien à Chicago est annoncée, le système policier de l’ambassade se met en branle pour protéger et rassurer une Amérique traumatisée par les attentats du 11 Septembre. Cette dimension politique confère au passionnant Chicago l’ampleur d’un roman choral propre à exprimer le monde dans la douceur de ses rêves comme dans la violence de ses contradictions.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

J’aurais voulu être Égyptien, 2009
” Si je n’étais pas né égyptien, j’aurais voulu être égyptien “, la célèbre citation de Mustapha Kamel donne le ton de ce recueil : voici l’Egypte placée sous le feu d’un écrivain amoureux de son pays, qui, par le détour de la fiction, fait apparaître les turpitudes et les contradictions d’une société à la dérive. Interdit de publication par l’Office du livre pour cause d’insulte à l’Egypte, le premier de ces récits, “Celui qui s’est approché et qui a vu”, donne précisément à voir un monde où règnent les faux-semblants et l’hypocrisie. Avec une implacable ironie, pour décrire des êtres prisonniers de l’obscurantisme et de l’arbitraire, l’auteur met en scène des personnages singuliers, dont la terrible humanité évoque l’univers d’un Dostoïevski à l’ombre des pyramides. Tendre, grinçant, truculent, ce recueil se voit pour sa publication en poche augmenté de sept nouvelles inédites.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Chroniques de la révolution égyptienne, 2011
Cinquante chroniques écrites avant, pendant et après le séisme de la révolution égyptienne sont réunies dans ce livre comme autant d’instantanés de la réalité. Elles s’emparent d’une anecdote ou d’un fait divers, développent une argumentation et finissent par conclure : “La démocratie est la solution.” Alaa El Aswany, inflexible dès lors qu’il s’en prend aux forces qui oppriment son pays, fustige tour à tour un système corrompu, le délitement de la justice, l’indigence des structures hospitalières, la torture et les exactions de la sécurité d’Etat, les manoeuvres visant à une transmission héréditaire du pouvoir, l’inégalité des droits octroyés aux femmes, la haine des différences religieuses, les fausses interprétations de l’islam et la persistante présence des hommes de l’ancien régime aux plus hautes responsabilités. Rigoureux dans ses analyses, pédagogue dans ses prises de position et opiniâtre dans son combat pour une vraie démocratie à construire, le célèbre écrivain égyptien signe un document exceptionnel sur l’Egypte d’avant la révolution, et sur les tensions, contradictions et difficultés qui subsistent aujourd’hui encore dans ce pays.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Automobile Club d’Égypte, 2014
En cette fin des années 1940, sous les pales des ventilateurs de l’Automobile Club du Caire, l’Egypte des pachas et des monarques flirte avec aristocrates et diplomates de tout poil, pour peu qu’ils soient européens. Régulièrement, Sa Majesté le roi honore de son éminente présence la table de poker. Dans les communs, une armada de serveurs et d’employés venus de Haute-Egypte et de Nubie s’escriment à satisfaire les exigences de l’inflexible El-Kwo, chambellan du roi, qui régente leur misérable existence et se délecte à professer l’art de la soumission. Parmi ses subordonnés, Abdelaziz Hamam, descendant d’une puissante famille ruinée, venu au Caire dans l’espoir d’assurer l’éducation de sa progéniture. A suivre les chemins contrastés qu’empruntent ses enfants, on découvre les derniers soubresauts de l’Egypte pré-nassérienne et l’on sent frémir l’explosion révolutionnaire qui va embraser le pays. Engagé et humaniste, Alaa El Aswany renoue avec les récits populaires et hauts en couleur de l’irrésistible Immeuble Yacoubian et désigne inlassablement la seule voie juste pour son pays : une démocratie à construire.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Extrémisme religieux et dictature. Les deux faces d’un malheur historique, 2014
Dans une série d’articles, Alaa El Aswany, observateur engagé dans les bouleversements sociaux de l’Égypte, dresse le tableau des effets de la religion sur la vie quotidienne des Égyptiens.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Prochains événements

Jeudi 21 décembre, 18h30 | Rencontre avec Sanaa El Aji : Sexualité et célibat au Maroc

Plus d'infos sur notre Agenda Culturel !

clock

Newsletter

Inscrivez votre adresse email ci-dessous pour être au courant des événements et des nouveautés de votre Librairie !

newsletter

Contact

Email : librairiekalila [at] yahoo.com Tel :  +212 537 72 31 06 Fax : +212 537 72 24 78 Adresse : 344, avenue Mohammed V, Rabat, Maroc. Horaires : Du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 15h à 19h30 chat

Likez notre page Facebook !

Vos commandes

Commandez vos livres par téléphone, email ou en venant sur place ! En savoir plus
delivery-truck

Publications Facebook

www.ultimedia.com

Quand Jean d’Ormesson parlait de la condition féminine

1 likes, 0 comments6 days ago

S’il fallait n’avoir lu que cinq livres de Jean d’Ormesson

L’écrivain Jean d’Ormesson est mort dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 décembre, à l’âge de 92 ans. Que faut-il retenir de son œuvre..

10 likes, 0 comments1 week ago

FRANCE 2

« La vie est naturellement une vallée de larmes. Elle est aussi une vallée de roses ». Jean d’Ormesson

17 likes, 0 comments1 week ago

L’écrivain et académicien Jean d’Ormesson est mort

Jean d’O. pratiquait à merveille un art en voie de disparition, celui de la conversation. Il était brillant, jamais ennuyeux, parlait vite..

11 likes, 2 comments1 week ago

Au programme ce mois de Décembre: > Mardi 05/12, 18h30 | Rencontre avec Souad Jamai autour de “Un toubib dans la ville” > Jeudi 14/12, 18h30..

5 likes, 0 comments3 weeks ago