Driss Chraibi

Driss Chraïbi, né le à El Jadida, au Maroc, et mort le à Crest, dans le département de Drôme, en France, est un écrivain marocain de langue française. Il a également participé à des émissions radiophoniques pourFrance Culture pour qui il dirige l’émission Les Dramatiques pendant 30 ans.

Comme romancier, outre son œuvre la plus connue Le Passé simple qui traite de la révolte contre le père sur fond d’autobiographie, Driss Chraïbi aborde des thèmes variés dans son œuvre : colonialisme, racisme, condition de la femme,société de consommation, islam, Al-Andalus, Tiers monde.


Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com
Ne vous déplacez plus ! Recevez vos livres à domicile si vous payez en ligne (par email)

Cliquer sur un ouvrage pour en lire le résumé
Liste non-exhaustive, contactez-nous pour toute demande d’informations

– Série Inspecteur Ali

  

  

 

– Autres romans –

  

    


Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Ne vous déplacez plus ! Recevez vos livres à domicile si vous payez en ligne (par email)

12662594_963200590434743_5771018338314018994_n


Résumé des oeuvres

Une enquête au pays (1981)

Dans un petit village oublié au coeur du Haut-Atlas marocain, deux policiers tentent de mener une enquête et se heurtent à la rudesse du paysage et du climat autant qu’à la simplicité frustre des habitants. A la fois hymne sensuel à la terre natale et vision du Maroc de l’après-décolonisation, Une enquête au pays mêle l’humour et la réflexion en confrontant deux sociétés et deux époques qui ont bien du mal à dialoguer entre elles. Et c est aussi, pour Driss Chraïbi, l’occasion de dénoncer, non sans ironie, la crétinisation par la ‘chefferie’ et les dangers d’un ‘progrès’ occidental importé qui a tendance à détruire les valeurs traditionnelles de la société arabo-berbère.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

L’inspecteur Ali (1991)
Le narrateur, Brahim, écrivain de son état, grand amoureux de sa jeune femme écossaise, revient dans son Maroc natal après bien des années passées en France. Brahim est devenu mondialement célèbre avec le personnage de l’inspecteur Ali, hâbleur et provocateur, aussi expert en résolution d’énigmes policières qu’en analyses pertinentes et inattendues au sujet de l’Islam. Mais pour le moment, Brahim prépare à El-Jadida, au milieu des siens et de ses amis, la première visite de ses beaux-parents britanniques… Le choc de deux modes de vie est l’occasion d’une irrésistible galerie de portraits et d’un tableau de moeurs dont la loufoquerie n’occulte nullement la lucidité. Depuis le classique Civilisation ma mère, on connaît l’humour tendre et ravageur de Driss Chraïbi. Il illustre de manière lumineuse dans ce retour au bercail le vieil adage ” qui aime bien châtie bien “. Inch Allah.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Une place au soleil (1993)
L’inspecteur Ali a une méthode très personnelle pour résoudre les affaires qu’on lui confie. Primo, avoir les mains libres : il se débarrasse de sa femme (qu’il fait mettre en prison !). Deuzio, être à l’aise : il exige une chambre dans un luxueux hôtel de Marrakech. Enfin, avoir l’air de faire tout autre chose qu’enquêter. Par exemple : draguer les témoins et raconter des blagues aux suspects.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

L’Inspecteur Ali à Trinity College (1995)
La belle princesse Yasmina vient d’être retrouvée morte au Trinity College de Cambridge. Assassinat ou suicide ? Pour éviter l’incident diplomatique, Scotland Yard fait appel au fameux inspecteur Ali, de la police royale marocaine. Jouant tantôt l’idiot, le rustre ou le malpoli, l’inspecteur aux méthodes décalées saura-t-il lever le voile sur l’affaire ?
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

L’inspecteur Ali et la C.I.A (1996)
L’inspecteur Ali est convoqué par l’ambassade américaine de Casablanca. Un dangereux terroriste international, soupçonné d’avoir empoisonné un sénateur, vient d’échapper à la surveillance de la CIA. L’inspecteur Ali n’hésite pas : il extorque un million de dollars, réclame les pleins pouvoirs, un passeport diplomatique et part à la recherche de l’individu. De Casablanca à Washington, conduite au pas de charge, cette enquête loufoque et décapante est surtout prétexte à dresser un portrait satirique de l’Amérique et du Maroc.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

L’homme qui venait du passé (2004)
L’inspecteur Ali n’est jamais pressé, même quand la sécurité du monde est enjeu. A fortiori quand une huile du gouvernement marocain le convoque pour lui annoncer une macabre découverte: un cadavre au fond d’un puits dans le patio d’un riyad, un palais de Marrakech. Entre deux bouffées de kif et quelques tajines épicés, Ali mène l’enquête grâce à son traditionnel réseau d’indics, composé de femmes de ménage, de chauffeurs de taxi et de caïds de la drogue. Mais il déploie cette fois ses antennes beaucoup plus loin que d’habitude, du côté de la France, des États-Unis et de l’Afghanistan. Qui est donc le mort du riyad, de quel réseau islamiste était-il le chef ? De la mafia marocaine aux coffres-forts des banques suisses, en passant par les hautes sphères du renseignement occidental, un gigantesque jeu de piste se met en place, où Ali progresse nonchalamment vers les secrets les mieux gardés de la planète.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Le passé simple (1954)
Lors de sa parution en 1954, ce livre fit l’effet d’une véritable bombe, tant en France qu’a Maroc qui luttait pour son indépendance. Avec une rare violence, il projetait le roman maghrébin d’expression française vers des thèmes majeurs : poids de l’Islam, condition féminine dans la société arabe, identité culturelle, conflit des civilisations. Vilipendé au début, commenté par des générations de lecteurs, il est enseigné depuis quelques années dans les universités marocaines. Dix-huit thèses de doctorat lui ont été consacrées à ce jour.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Les Boucs (1995)
« Dans dix ans que seras-tu ? » demande-t-on à Yalann Waldik, petit cireur algérien., « Je serai un cireur de vingt ans, si Dieu le veut. » Dix ans plus tard, Waldik fait vendre le dernier bouc de son père pour rejoindre, en France, les immigrés nord-africains, les Boucs, parqués en marge de notre monde et qui, « à raison de 69 kilos par Arabe », représentent, dans tes années cinquante, « 20 000 tonnes de souffrance ». Ni l’amour de sa compagne Simone dont il a un enfant, ni l’amitié de Raus, ni la rédaction, en prison, du manuscrit des Boucs ne guériront Waldik de la révolte et de la haine — fruits de la misère et du racisme.
Trente-cinq ans après sa parution, le roman de Driss Chraïbi reste d’une poignante actualité.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

La Civilisation, ma Mère !… (1988)
Deux fils racontent leur mère, à laquelle ils vouent un merveilleux amour. Le plus jeune d’abord, dans le Maroc des années 30. Menue, fragile, gardienne des traditions, elle est saisie dans des gestes ancestraux, et vit à un rythme lent, foetal. Radio, cinéma, fer à repasser, téléphone deviennent des objets magiques, prétexte d’un haut comique. Puis Nagib, le frère aîné, prend le relais. Durant les années de guerre, la mère s’intéresse au conflit, adhère aux mouvements de libération des femmes et, globalement, de son peuple et du Tiers Monde. Elle en est même le chantre. Elle sait conduire, s’habille à l’européenne, réussit tous ses examens. Elle est toujours semblable : simple et pure, drôle, et toujours tendre.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

La mère du printemps (1982)
Surgie du désert et de la nudité, une armée ivre de lumière suit le cours del’Oum-er-Bia. En cette année 681, la religion musulmane est une parole naissante, une clameur nouvelle : Le général arabe Oqba Ibn Nafi rêve « d’ensemencer les hommes et la terre des hommes avec les graines de Dieu », de déployer l’étendard vert du Prophète dans le ciel d’Afrique du Nord.
De l’autre côté des montagnes, la communauté berbère des Aït Yafelman vit et, depuis des siècles, forge, pêche, travaille sous le signe du poisson et de l’étoile. Les habitants d’Azemmour se doutent-ils que les nouveaux envahisseurs ne sont pas venus pour conquérir leurs biens, mais pour
changer leur âme ?
Quelle arme sauront-ils opposer au chant des cavaliers d’Allah,portés à leur rencontre « comme autant de vagues de foi lancées au galop » ?
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

L’Homme du Livre (1995)
An 610, non loin de La Mecque. Sortant d’une caverne où il a passé quelques heures à méditer, un homme sent profondément que plus rien, ni en lui-même ni dans le cours du monde, ne sera plus comme avant.
En arrière-plan se déploie une Arabie d’une somptueuse beauté, avec ses déserts, ses montagnes, ses tribus guerrières. Dans un récit de fiction à la poésie intense, Driss Chraïbi évoque la vie de Mohammed dans son aventure terrestre, avant qu’il ne devienne prophète de l’islam.
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Naissance à l’aube (1986)
Naissance à l’aube est le deuxième volet d’une vaste fresque romanesque, commencée avec La Mère Du Printemps, où Driss Chraïbi se propose d’explorer l’Islam et son histoire. Cette fois, nous sommes au VIIe siècle de notre ère, alors que les armées musulmanes s’apprêtent à conquérir Cordoue et toute l’Andalousie.
Deux hommes vont se faire face: le conquérant et grand général Tariq Bnou Ziyyad, qui a réussi à rallier toutes les tribus, à fédérer autour de lui les Arabes, les Berbères et les Juifs, et un vieillard, un sage sans âge, habile accoucheur et muezzin à la langue coupée, que certains prennent pour un prophète. Tous deux sont unis par le même rêve et la même foi : “Oumma”. Tous deux sont des fils de la Terre, mais l’un donne la vie, l’autre la mort…
Pour vos commandes, une seule adresse email : librairiekalila@yahoo.com

Prochain événement

Rencontre autour de "Parlez-moi de Littérature…" de Jean Zaganiaris à la Librairie Kalila Wa Dimna . Plus d'infos sur notre Agenda Culturel !

clock

Newsletter

Inscrivez votre adresse email ci-dessous pour être au courant des événements et des nouveautés de votre Librairie !

newsletter

Contact

Email : librairiekalila [at] yahoo.com Tel :  +212 537 72 31 06 Fax : +212 537 72 24 78 Adresse : 344, avenue Mohammed V, Rabat, Maroc. Horaires : Du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 15h à 19h30 chat

Likez notre page Facebook !

Vos commandes

Commandez vos livres par téléphone, email ou en venant sur place ! En savoir plus
delivery-truck

Publications Facebook

Avant 1952 le mot “décolonisation” n’existait pas! Intéressante liste!

2 likes, 0 comments1 week ago

Aujourd’hui nous avons officiellement atteint les 3000 LIKES et C’EST GRÂCE À VOUS ! MERCI MERCI MERCI ! Nous sommes toujours aussi heureux..

8 likes, 0 comments2 weeks ago

Ce libraire dessine les perles de ses clients et c'est très drôle

C’est très drôle !

11 likes, 2 comments3 weeks ago

Photos from ‎Librairie Kalila wa Dimna مكتبة كليلة و دمنة‎'s post

Leïla Slimani est de nouveau sur les tables des librairies marocaines avec son essai Sexe et mensonges, et la BD Paroles d’honneur. Ces livres..

37 likes, 0 comments4 weeks ago

L’équipe de la Librairie Kalila wa Dimna vous souhaite une excellente rentrée!

6 likes, 0 comments1 month ago