Nouveautés Littérature

Cliquez sur une couverture pour consulter le résumé et le prix de l’ouvrage.
Vous souhaitez commander un livre ?

 

Nouveautés rentrée littéraire

        
 

Autre sélection

   
 

  

  

dosfemmesoniria27769723105_autmobile-club-d-egypte-d-alaa-el-aswany

seigneursdelaterreUn_secret_du_docteur_Freudperiplehommesamoureux

7291116-11210667capital21esunmondeflamboyant

Sainte-Rita1rivagespourpredes-contes-en-langue-arabe-pour-tous-anthologie-bilingue-francais-arabe-de-hamdane-hadjadji-livre-878576218_ML

passionfrancaisejournalmereendun-joli-chat-blanc-marche-derriere-moi

 pari de civiliqasiode lislam et des musulmans desintellectpvoir

les quatre saisons du citronnier ksikess jai ma l à mn besoin

Bennani-Le-Corps-suspect-v5petronille slimani

analphabete    calico    Screen shot 2013-12-10 at 9.23.25 PM

cequecoran    laoucroit    gardienphare

villesdesel    clairefontaine



Mémoire de fille, Annie Ernaux
«J’ai voulu l’oublier cette fille. L’oublier vraiment, c’est-à-dire ne plus avoir envie d’écrire sur elle. Ne plus penser que je dois écrire sur elle, son désir, sa folie, son idiotie et son orgueil, sa faim et son sang tari. Je n’y suis jamais parvenue». Dans Mémoire de fille, Annie Ernaux replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne. Nuit dont l’onde de choc s’est propagée violemment dans son corps et sur son existence durant deux années. S’appuyant sur des images indélébiles de sa mémoire, des photos et des lettres écrites à ses amies, elle interroge cette fille qu’elle a été dans un va-et-vient implacable entre hier et aujourd’hui.

L’insouciance, Karine Tuil
En 2009, de retour d’Afghanistan où il a perdu plusieurs de ses hommes au cours d’une embuscade tendue par les talibans, le lieutenant Romain Roller souffre d’un syndrome de stress post-traumatique. Durant le sas de fin de mission qui a lieu sur l’île chypriote de Paphos, il a une liaison passionnée avec une jeune journaliste et romancière, Marion Decker. Il revoit également Osman Diboula, un ancien éducateur social, fils d’immigrés ivoiriens, qu’il a connu pendant son enfance à Clichy-sous-Bois, et devenu au lendemain des émeutes de 2005 une personnalité montante de la vie politique française. Le retour en France de Roller auprès de sa femme et de son fils se passe mal. Seule sa liaison avec Marion Decker parvient à le sortir de sa torpeur, jusqu’à ce qu’il apprenne qu’elle est mariée à l’un des plus grands chefs d’entreprise français, le flamboyant François Vély, fils d’un ancien ministre juif ayant participé à la résistance dans le maquis de l’Yonne. Grand patron de presse, François Vély est un homme d’influence. Mais à la veille d’une importante fusion avec une société américaine, il pose pour un magazine sur une oeuvre d’art représentant une femme noire et il est accusé de racisme. Son empire est ébranlé par ce scandale, qui inonde les réseaux sociaux. Osman Diboula va prendre sa défense, bien qu’il soit lui-même récemment tombé en disgrâce aux yeux du Président de la république, qui l’a écarté brutalement de ses proches conseillers. Le destin de ces trois hommes se trouve alors inextricablement lié… Roman sur l’épreuve et les pièges de l’assignation identitaire, L’insouciance est également une réflexion sur la guerre politique, sociale, et les possibilités de la reconstruction. Ce récit puissant, remarquablement construit, aborde les questions d’actualité les plus brûlantes (racisme anti-noir, campagne de calomnie sur le net, terrorisme religieux) avec beaucoup d’intelligence et d’originalité. Les personnages se retrouvent confrontés à des passions ou des difficultés qui menacent de les emporter et traduisent ce sentiment d’insécurité qui marque désormais la fin d’une certaine insouciance dans notre pays.

Ce vain combat que tu livres au monde, Fouad Laroui
Assis à la terrasse d’un café parisien, Ali et Malika bavardent paisiblement. À les voir ainsi, jeunes et amoureux, un avenir radieux devant eux, qui pourrait croire que leur existence va bientôt basculer dans l’enfer ?
Ce vain combat que tu livres au monde met en scène quatre personnages aux prises avec l’Histoire. La dérive mortelle d’un jeune Franco-Marocain de Paris à Raqqa, les réactions de son entourage, le dilemme qu’affronte sa compagne et, en arrière-plan, les événements tragiques qui ont récemment secoué l’Europe constituent la trame du récit. Fustigeant tous les fondamentalismes, mais ouvert aux points de vue les plus divers, l’auteur nous livre avec ce roman humaniste et engagé un regard indispensable sur notre temps.

Chanson douce, Leïla Slimani
Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Romanesque, Tonino Benacquista
Un couple de Français en cavale à travers les Etats-Unis se rend dans un théâtre, au risque de se faire arrêter, pour y voir jouer un classique : Les mariés malgré eux. La pièce raconte comment, au Moyen Age, un braconnier et une glaneuse éperdument amoureux refusent de se soumettre aux lois de la communauté et se retrouvent condamnés à morts. Mais bien vite, au fil de la représentation, les mystérieux spectateurs recherchés par la police et les héros de la pièce se confondent, jusqu’à former un seul et même couple, ayant traversé les époques et les continents… Palais des Mille et une Nuits, forêts enchantées, asile de fous, des steppes de l’Asie à la jungle sud-américaine, sur les océans déchaînés ou dans un paradis québécois, ces amants-là devront à nouveau affronter tous les périls et braver tous les interdits pour vivre enfin leur passion au grand jour. Tonino Benacquista livre ici un roman d’aventures haletant et drôle qui interroge la manière dont se transmettent les légendes : l’essence même du romanesque.

L’Assassin qui rêvait d’une place au paradis, Jonas JONASSON
Après trente ans de prison, Johan Andersson, alias Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s’associe à Per Persson, réceptionniste sans le sou, et à Johanna Kjellander, pasteur défroqué, pour monter une agence de châtiments corporels. Des criminels ont besoin d’un homme de main ? Dédé accourt ! Per et Johanna, eux, amassent les billets. Alors, le jour où Dédé découvre la Bible et renonce à la violence, ses deux acolytes décident de prendre les choses en main et de le détourner du droit chemin…

Le crime du comte Neville, Amélie Nothomb
“Ce qui est monstrueux n’est pas nécessairement indigne.” A.N. Sérieuse, la plus jeune fille du Comte Neville a fait une fugue. Lorsque le Comte, la crème de l’aristocratie belge, la récupère chez une voyante, celle-ci lui annonce qu’il tuera quelqu’un lors de la prochaine garden party qu’il organise.

Les sirènes noires, Jean-Marc Souvira
03 h 20 du matin, Ouest parisien. Le commissaire Mistral écoute un morceau de jazz, son humeur à l’unisson. Les lumières de la ville défilent à travers la vitre. Plongée en apnée dans son âme. Il ne le sait pas encore mais le compte à rebours a commencé.
Plein jour, sud-est du Nigeria. Les tambours résonnent. Margaret, 17 ans, corps de déesse et cœur sur le point d’imploser d’émotion, s’avance sous la tente. La cérémonie débute. Elle ne le sait pas encore mais son destin, et celui de sa famille, sont sur le point de basculer.
Retour à Paris. Un homme guette, attend, les sens en alerte dans l’obscurité. Il n’en peut plus. Il fredonne comme une litanie sans fin son morceau culte d’AC/DC. Il savoure par avance le moment où il possédera sa proie.
Le tic-tac s’égrène. Le point d’impact de ces trajectoires humaines est imminent.

La sultane du Caire, Dima Droubi
L’incroyable histoire de l unique femme à avoir régné sur une nation arabe Quelle est cette femme, belle et sensuelle, qui en 1250, prend la tête de l armée égyptienne et défait le roi français Saint-Louis, lors de la 7ème croisade ? Quelle est cette même jeune femme aux yeux d émeraude, enlevée dans les steppes caucasiennes, vendue comme esclave au harem du prince héritier du califat de Bagdad, avant de finir Sultane d Égypte et de Syrie ? Elle s appelle Chajarat ed-Or, ce qui signifie « Arbre de pierres précieuses ». Elle est la seule femme de l Histoire à avoir été élue Sultane, avec tous les attributs de pouvoir des sultans masculins. Son règne marque également la mainmise des Mamelouks sur l Égypte. En 1249, son mari, Sultan d Égypte et de Syrie, petit-neveu de Saladin, trouve la mort. Elle cache son décès, prend la tête de l armée mamelouke et capture Saint-Louis à la bataille de Mansourah. L’Égypte toute entière lui est reconnaissante. Elle fait alors assassiner l héritier du trône et devient souveraine de l Empire. Mais les autorités religieuses et le Calife de Bagdad acceptent difficilement qu une femme puisse régner sur une nation musulmane. Elle trouve une parade en épousant Aybak, le chef de l armée mamelouke, dont elle est d ailleurs amoureuse. Elle lui confie le pouvoir tout en continuant à gérer avec une grande sagesse les affaires de l État. Mais la suite ne sera que trahisons, complots et amour bafoué, annonciateurs d un sombre avenir… Au travers de ce roman, qui s appuie sur des faits historiques, l auteure nous livre le parcours hors du commun d une femme d exception.

Oniria – Tome 3 – La Guerre des Cauchemars, B.F. Parry
Il existe un monde où prennent vie tous les rêves et les cauchemars que les Terriens endormis créent nuit après nuit : Oniria, le Royaume des Rêves. Grâce à son sablier magique, Eliott parcourt ce monde fou et merveilleux mais aussi plein de dangers. Son objectif : sauver son père du terrible sommeil dans lequel il est enfermé.
La guerre fait rage entre le Royaume des Rêves et la Nouvelle République Cauchemar, mettant Oniria à feu et à sang. Par ricochet, l’imagination des Terriens s’en trouve tétanisée.
Eliott, Katsia et leurs amis essaient tant bien que mal de mener leur mission au milieu de ce chaos. Mais mensonges et trahison ébranlent bientôt leurs convictions les plus profondes. Le groupe des rebelles parviendra-t-il à conserver l’unité dont il a besoin pour sauver le père d’Eliott et ramener la paix à Oniria ?

Le génie de l’islam, Tariq Ramadan
Pas un jour sans que l on entende parler de l islam. Pourtant, cette religion reste particulièrement mal connue. Et les musulmans sont souvent sommés de se justifier sur ce que l islam n est pas.
Cette initiation à l islam a pour objectif d introduire, de la façon la plus simple et la plus exacte, à l islam, à ses principes, ses rituels, son histoire, sa diversité et son évolution, comme aux défis contemporains auxquels les musulmans font face.
Didactique et accessible, cet essai n a nulle visée apologétique, seulement informative. En retraçant l histoire de l islam, en expliquant ses références fondamentales, Tariq Ramadan présente un paysage fourni et détaillé de ce qu il faut savoir sur l islam : son Message, ses Textes, la vie de son Prophète, l uvre de ses successeurs, le sens des mots islam, sharî a et jihâd, les piliers de la foi, les règles sociales et spirituelles, etc. Sans perdre de vue les défis contemporains auxquels l islam est confronté, il fait tomber préjugés et croyances infondées.
L ouvrage se complète d un glossaire, d un index et d un abécédaire des idées reçues.

Alaa El Aswany, Automobile Club d’Egypte, Actes Sud.
| Résumé | En cette fin des années 1940, sous les pales des ventilateurs de l’Automobile Club du Caire, l’Égypte des pachas et des monarques flirte avec aristocrates et diplomates de tout poil, pour peu qu’ils soient européens. Régulièrement, Sa Majesté le roi honore de son éminente présence la table de poker. Extravagance, magnificence et décadence qui s’arrêtent aux portes des salons lambrissés. Dans les communs, une armada de serveurs et d’employés venus de Haute-Égypte et de Nubie s’escriment à satisfaire les exigences de l’inflexible El-Kwo, le chambellan du roi. L’esclave du monarque est aussi le chef suprême des employés de tous les palais royaux, qui régente dans ses moindres détails leur misérable existence et se délecte à professer l’art de la soumission.
Parmi ses “sujets” : Abdelaziz Hamam, descendant d’une puissante famille ruinée, venu au Caire dans l’espoir d’assurer l’éducation de sa progéniture. À suivre les chemins contrastés qu’empruntent ses enfants, on découvre les derniers soubresauts de l’Égypte pré-nassérienne : morgue des classes dominantes, dénuement extrême des laissés-pour-compte, éveil du sentiment nationaliste. De toute part l’édifice se lézarde, et dans le microcosme de l’Automobile Club, où le visage noir charbon d’un domestique ajoute une touche d’élégance au décorum, frémissent les temps futurs et l’explosion révolutionnaire qui va embraser le pays.
Engagé et humaniste comme jamais, Alaa El Aswany renoue ici avec les récits populaires et hauts en couleur de l’irrésistible Immeuble Yacoubian et désigne inlassablement la seule voie juste pour son pays : une démocratie égyptienne à construire.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Hicham Houdaïfa, Dos de femme, dos de mulet, Les oubliées du Maroc profond, Edition En toutes lettres.
| Résumé | Pour ce premier livre de la collection Enquêtes, Hicham Houdaïfa s’appuie sur son expérience personnelle en tant que journaliste. Par sa pratique depuis des années, il a eu à découvrir les différentes formes d’injustice et d’exploitation dont sont victimes les femmes du Maroc, que ce soit en milieu rural, ou dans les petites villes et les périphéries des grandes agglomérations. A travers ces reportages, il écrit pour témoigner et pour faire connaître les situations de précarité dans lesquelles se débattent les femmes du Maroc. Pour lutter contre l’indifférence. Il a fallu un an et demi d’investigation, entre septembre 2014 et janvier 2015, et des dizaines de femmes interrogées pour écrire ce premier livre. « C’est un sujet qui s’imposait », explique-t-il. « Il y a encore beaucoup trop d’injustices envers les femmes dans ce pays. »
Exploitations économiques, tortures, mariages de mineurs, prostitution, l’auteur a mené huit enquêtes sur ces violences perpétrées à l’égard des femmes et des jeunes filles vivant en milieu rural ou en périphérie de grandes villes. Pour réaliser ces investigations, le journaliste s’est appuyé sur les actions d’organisations de la société civile, comme l’Association marocaine des droits humains (AMDH), à qui il dédie son travail.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Lasri Hicham, Sainte Rita, Lefennec.
| Résumé | Casablanca, 2011. Au milieu de la cacophonie des klaxons et des sonneries de téléphones, Steeltoe et Rita s’aiment. Malgré l’interdit. En dépit de la laideur du monde. Rita sauve Steeltoe. Puis Rita disparaît, emportant avec elle tout ce qui est échevelé, moqueur, tendre. Steeltoe part à sa recherche. Sainte Rita est une histoire d’amour et de mort. Un récit monté et découpé avec une précision hallucinée, qui mixe les langages, les sons et les images : discours et slogans politiques, conversations absurdes, appels à la prière, extraits de vidéos sur YouTube, chansons pop et bruits de la ville… Sainte Rita est un roman à la beauté noire qui raconte le désir de personnages qui se fracassent contre la réalité. Hicham Lasri est cinéaste et écrivain. Il a publié deux pièces de théâtre, (K)Rêve (Grand Prix de l’union des écrivains du Maroc – 2005) et Larmes de joie un jour de Zemzem (Editions de La Gare – Paris 2008) et un roman de science-fiction, STATIC (Editions La Croisée des Chemins, 2010). Il est l’auteur de trois long-métrages, The End (2012), C’est eux les chiens (2013) et The Sea is Behind sortira en (2015).

| Prix : 98 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Abdelkader Mana, Rivages de pourpre, Essaouira-Mogador, Casa Express.
| Résumé | Abdelkader Mana, sociologue, ethnographe poète, auteurs de plusieurs livres sur le Sud marocain et Essaouira nous présente une balade poétique, littéraire, historique, sociologique autour de Mogador et sa région, l’Essaouira des temps modernes. Musique, légendes, religions, mythes, Phéniciens, Français, Portugais, pourpre, Sultans, batailles, poésie, architecture, traditions et urbanisation, cuisine, culture juive et berbère, entre autres, sont au rendez-vous dans ce livre qui permet de comprendre une des cités les plus anciennes et célèbres du Maroc, sa région et les tribus des environs, dont il est probablement le meilleur connaisseur, à l’écart des sentiers battus.

| Prix : 150 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

SIRI HUSTVEDT, Un monde flamboyant, Actes Sud.
| Résumé | Méconnue de son vivant, une artiste new-yorkaise, Harriet Burden, fait, après sa disparition, l’objet d’une étude universitaire en forme d’enquête qui, menée auprès de ceux qui l’ont côtoyée, dessine le parcours d’une femme aussi puissante que complexe n’ayant cessé, sa vie durant, de souffrir du déni dont son œuvre a été victime.
Épouse irréprochable d’un célèbre galeriste régnant en maître sur la scène artistique de New York, mère aimante de deux enfants, “Harry” a traversé la vie de ses contemporains avec élégance et panache, déguisant en normalité triomphante son profond exil intérieur au sein d’une société qui s’est consciencieusement employée à la réduire au statut de “femme de” et d’artiste confidentielle.
La mort brutale de son mari signe, pour Harriet, un retour aussi tardif qu’impérieux à une vocation trop longtemps muselée qu’elle choisit de libérer en recourant, à deux reprises, à une mystification destinée à prouver le bien-fondé de ses soupçons quant au sexisme du monde de l’art. Mais l’éclatant succès de l’entreprise l’incite alors à signer témérairement un pacte avec le diable en la personne d’un troisième “partenaire” masculin, artiste renommé, dont le jeu pervers va lui porter le coup de grâce.
Gravitant de masques en masques et sur un mode choral autour de la formidable création romanesque que constitue le personnage de Harriet Burden, Un monde flamboyant s’impose comme une fiction vertigineuse où s’incarnent les enjeux de la représentation du monde en tant que réinvention permanente des infinis langages du désir.

| Prix : 193 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Thomas Piketty, Le capital au XXIe siècle, Seuil.
| Résumé | La répartition des richesses est l’une des questions les plus débattues aujourd’hui. Pour les uns, les inégalités n’en finiraient pas de se creuser dans un monde toujours plus injuste. Pour les autres, on assisterait à une réduction naturelle des écarts et toute intervention risquerait de perturber cette tendance harmonieuse. Mais que sait-on vraiment de l’évolution des inégalités sur le long terme ?
En tirant de l’expérience des siècles passés des leçons pour l’avenir, cet ouvrage montre que des moyens existent pour inverser cette tendance.
ce livre s’est vu attribuer le 10è prix du Business Book 2014 , qui récompense le meilleur ouvrage économique de l’année. Un prix qui lui a été décerné par le « Financial Times » et le cabinet de conseil McKinsey.

| Prix : 308 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Guillaume Jobin, Le Sultan, Casa Express.
| Résumé | Tome 2 : 1925-1945. Après « Lyautey, le Résident », c’est le second volet de l’étude La France au Maroc. Ce livre éclaire beaucoup de zones d’ombre dans la période cruciale de la seconde guerre mondiale et de la formation du mouvement national au Maroc.
Guillaume Jobin, diplômé d’HEC, est président de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris. Il partage son temps entre Paris, Rabat et Casablanca où il a fondé deux cursus d’enseignement du journalisme.

| Prix : 200 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Eliette Abecassis, Un secret du docteur Freud, Flammarion.
| Résumé | Vienne, mars 1938. Sigmund Freud a convoqué la Société psychanalytique pour une cession extraordinaire. Élèves et disciples sont réunis autour du maître qui s’exprime devant eux, peut-être pour la dernière fois. Il n’y a plus d’autre choix : il faut fuir l’Autriche.
Mais lui, pourquoi reste-t-il, malgré l’invasion des nazis ? Quel secret renferme la lettre retrouvée par son fils ? Comment Marie Bonaparte parviendra-t-elle à le convaincre de partir ? Qui est le mystérieux Anton Sauerwald ?
Aux heures les plus sombres de l’Histoire, ce roman passionnant offre une nouvelle vision du père de la psychanalyse.

| Prix : 225 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Jean Zaganiaris, Le périple des hommes amoureux, Casa express.
| Résumé | Trois villes : Casablanca, Athènes, Cannes. Trois époques : Le post 20-février au Maroc, la crise économique en Grèce, l’essor du Front National dans la France des années 90. Trois hommes : Yanis (Marocain), Ioannis (Grec), Jean (Français).  
En nous entrainant dans ces trois histoires parallèles, qui ne sont peut-être qu’une seule et même odyssée, Jean Zaganiaris nous plonge dans les violences et les troubles de la passion amoureuse, par-delà les pays, les cultures et les identités.  Passion arabe : l’interpénétration de l’Afrique du Nord et du Proche-Orient avec nos banlieues pose, outre la question de l’islam de France, celle de l’identité que se cherche notre République dans les bouleversements du monde.
L’auteur : Jean Zaganiaris est enseignant à Rabat. Il a publié plusieurs essais sur la place de la sexualité dans la littérature et le cinéma marocains. Après plusieurs essais publiés, Le périple des hommes amoureux est son premier roman.

| Prix : 100 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Idith Zertal, Les seigneurs de la terre, Seuil.
| Résumé | Depuis la fin de la guerre de 1967, il y a plus de quarante ans, au mépris du droit international, des citoyens juifs d’Israël se sont installés au-delà de leurs frontières sur des terres qu’ils estiment leurs depuis les temps bibliques. Ce livre appréhende, pour la première fois dans sa globalité, le phénomène des colonies juives en Palestine. Il rassemble des données éparses, souvent cachées, rarement mises en perspective. Les gouvernements successifs d’Israël, quelle que soit leur couleur politique, ont encouragé l’établissement de ces colonies. Le soutien qu’elles ont reçu d’hommes aussi différents que Moshe Dayan, Shimon Peres ou Ehoud Barak fut politique, financier et d’un laxisme caractérisé au regard de la loi. Cette montée en puissance de l’occupation des territoires par des mouvements comme le Goush Emounim (le Bloc de la foi) s’est accompagnée de violations répétées de la loi israélienne, sans condamnation ferme de la part de l’État, et a conduit à un affaiblissement incontestable de la démocratie en Israël. Incapable de transformer la victoire militaire de 1967 en processus de paix, Israël s’est empêtré dans le bourbier humain, moral, social, financier, militaire et politique de la colonisation.

| Prix : 308 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

 

Gilles Kepel, Passion française Les voix des cités, Gallimard.
| Résumé | Pour la première fois dans la France contemporaine, quatre cents candidates et candidats issus de l’immigration, surtout nord-africaine, se sont présentés aux élections législatives en juin 2012, principalement dans des circonscriptions populaires. Gilles Kepel, aidé par l’Institut Montaigne, a «zigzagué l’Hexagone» entre janvier 2013 et janvier 2014 pour en rencontrer une centaine.
Pourquoi et comment ont-ils choisi d’entrer en politique afin d’incarner la souveraineté du peuple français? Avec pour matériau le Journal de ces voyages et le verbatim de ces entretiens, Passion française saisit un état de crise sociale et politique sans précédent, qui voit les polémiques sur l’identité française et l’islam, sur l’exclusion et le rejet du «système» battre leur plein, tandis que le Front national rafle la mise, y compris, au-delà du paradoxe, dans certaines cités.
Gilles Kepel polarise son récit sur deux régions emblématiques : Marseille et ses quartiers nord, Roubaix, la ville la plus pauvre de France, l’une et l’autre héritières d’une riche culture ouvrière. Dans les deux cas, il observe la prégnance des marqueurs de l’islam dans le tissu social et les aspirations démocratiques de la jeune génération.
Passion française peut dès lors se poser en diptyque avec Passion arabe : l’interpénétration de l’Afrique du Nord et du Proche-Orient avec nos banlieues pose, outre la question de l’islam de France, celle de l’identité que se cherche notre République dans les bouleversements du monde.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Salwa Tazi, Journal d’une mère en deuil, Editions Le Fennec.
| Résumé | A travers ce récit autobiographique d’une expérience douloureuse, le lecteur suit le cheminement de l’auteur. La mère-auteur est tour à tour faible et forte, désespérée mais réconfortée par une foi qui ne l’abandonne jamais.Emaillé de versets coraniques, de citations du Nouveau Testament, des Evangiles, d’écrivains anciens et contemporains, musulmans, chrétiens, hindous, ce récit est non seulement une transmission de paroles bienfaisantes et sages pour tous ceux qui ont connu une épreuve douloureuse mais aussi la preuve que nous sommes tous aussi semblables et démunis face à la perte d’un être cher.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Youssef Fadel, Un joli chat blanc marche derrière moi, Editions Le Fennec.
| Résumé | Balloute est un modeste bateleur de la place Jamaa el-Fna, à Marrakech. Par un heureux ou malheureux hasard, il se retrouve fou du roi. Grâce à sa présence au palais dans l’intimité de Sa Majesté, il est en mesure de connaître les intrigues mesquines de la cour, la bassesse assumée des courtisans, le rituel obligé de la domination et de la soumission, la cruauté capricieuse sans laquelle le roi n’est pas roi. Il finit aussi par comprendre que le pouvoir absolu d’un despote n’en supporte aucun autre, même celui de le faire rire.
Balloute a quitté le foyer conjugal quand son fils, Hassan, était encore enfant. Ils ne se sont plus jamais revus depuis. Alors que ce dernier, féru de théâtre, exerce sa verve satirique contre les grands du royaume, l’avis d’incorporation le surprend et il se retrouve enrôlé de force dans l’armée du Sahara, loin de sa femme qu’il aime passionnément. Là, il fait l’expérience douloureuse d’un combat absurde contre un ennemi qui lui ressemble, sous la conduite d’un général aussi avide qu’incapable, et découvre amèrement à quel point le despotisme a corrompu la société tout entière, y compris ceux qui prétendent s’y opposer.
Les voix du père et du fils se relaient dans une suite de séquences où la dénonciation transparente de la tyrannie d’Hassan II est servie par une prose maîtrisée, aussi spontanée que le langage parlé, et empreinte de naïveté malicieuse et d’humour noir.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Abdelwahab Meddeb, Pari de civilisation, Seuil.
| Résumé | En reprenant à leur compte le passé islamique qui a fait évoluer sinon muter la civilisation, les musulmans sortiront des frontières de leur identité restreinte pour agir sur la scène du monde. Est proposée ici une série de relectures du Coran et de la Tradition pour conduire ce travail de mémoire et de dépassement. Il est demandé à l’islam, pour sortir de son marasme, de rejoindre une modernité à hauteur de celle qu’ont réussie juifs et chrétiens. Pour cela, il ne suffit pas, comme s’y engagent les États islamiques – l’Arabie saoudite par exemple -, d’encourager un ” islam du juste milieu ” opposé aux interprétations radicales des islamistes. Certes, cet appel à la modération contre toutes les surenchères est fondé sur le Coran. Mais ce pas louable reste, ô combien, timide, surtout par rapport à l’islam en Europe. En effet, les citoyens musulmans du Vieux Continent sont capables de vivre sans restriction dans l’esprit du droit positif et de la charte des droits de l’homme, en se détournant de toute référence à la sharî’a. Ils sont en mesure de pratiquer un culte spiritualisé, nourri, entre autres, par le riche fonds du soufisme. Ce n’est pas dans le déni de soi mais par son affirmation libre que le sujet d’islam sera un acteur efficace dans l’horizon d’une cosmopolitique post-occidentale.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Tariq Ramadan, De l’islam et des musulmans, Presses du Châtelet.
| Résumé | La « question » de l’islam obsède l’Occident. Religion, laïcité, citoyenneté, immigration, intégration, multiculturalisme, extrémisme : sur ces sujets, tout concourt à détériorer son image. Et que dire de ces jeunes qui partent follement en guerre, au jihâd pensent-ils, pour rejoindre des groupes violents qui trahissent les enseignements les plus élémentaires de l’islam ?
Dans cette confusion sans précédent, il importe de revenir aux principes et aux notions premières, en quête de solutions concrètes. Quelle conception de l’homme trouve-t-on au cœur du message islamique ? Comment le comprendre et l’incarner dans le contexte occidental ? Qu’en est-il de l’indispensable libération des femmes ? Comment lutter contre l’islamophobie ?
Questions ici posées, avec rigueur et simplicité, à l’usage des femmes et des hommes, musulmans ou non, désireux de se comprendre, de dialoguer et de vivre ensemble dans la justice et la paix.
Une introduction sereine à l’humanisme de l’islam.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Edward W. Said, Des intellectuels et du Pouvoir, Seuil.
| Résumé | Des intellectuels et du Pouvoir rassemble de stimulants essais issus des prestigieuses conférences Reith qu’Edward Said a données à la BBC en 1993. L’auteur y fait une mise au point éthique et politique de la place et du rôle de l’intellectuel d’aujourd’hui face au pouvoir. S’engager n’est pas s’affilier politiquement mais développer une forme de résistance active au cloisonnement accru du savoir et à l’actuel climat de défaitisme. La place de l’intellectuel est celle d’un outsider vigilant qui met en question les clichés et les représentations stéréotypées qu’entretiennent et projettent dangereusement une culture sur l’autre. Dans le débat pour ou contre le professionnalisme de l’intellectuel il va sans dire que Said tranche pour l’amateurisme. L’intellectuel est « exilé et marginal, amateur et auteur d’une langue qui essaie de dire la vérité au pouvoir ».

Vous souhaitez commander ce livre ?

Souad Benkirane, Les quatre saisons du citronnier, Karthala.
| Résumé | En 2014, Souad Benkirane publie son premier roman chez Karthala : Les quatre saisons du citronnier. Dans cette biographie romancée de sa grand-mère, elle remet au jour le sort que l’on pouvait encore faire aux femmes dans le Maroc du début du XXe siècle.
Dans les campagnes, des petites filles et des femmes étaient kidnappées et vendues en toute légalité aux notables du pays qui, à l’époque, avaient le droit de posséder un harem. Reniées dans leur humanité, considérées comme des biens mobiliers, ces femmes étaient réduites à un esclavage sexuel.
Dans Les quatre saisons du citronnier, au-delà de la voix de sa grand-mère qui a fait partie de ces femmes, Souad Benkirane a voulu faire entendre la voix de toutes ces femmes réduites à l’esclavage sexuel à travers le monde. Avec ce roman qui retrace une histoire vraie, vieille seulement de quelques décennies, elle donne la mesure du grand chemin parcouru au Maroc en terme de respect du droit des femmes. Mais elle veut aussi appeler à la vigilance, car, alors même qu’un peu partout dans le monde musulman des femmes se laissent convaincre par le discours intégriste, avec les rapts et les ventes de femmes au Mali, en Syrie, en Irak et ailleurs, l’actualité nous rappelle que ces exactions sont malheureusement loin d’avoir disparu et peuvent resurgir à tout moment et avec force.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Driss Ksikes, L’homme descend du silence, Al Manar.
| Résumé | “Ecrit en fragments et relié par des points de suture textuels, l’homme descend du silence est une tentative de réinventer le vrécit littéraire avec un emboitement d’histoires ayant valeur de promesses de fiction. Pas d’histoire qui s’achève mais les lignes de fuite qui se dessinent et laissent au lecteur le soin d’en compléter le dessein. Le texte est structuré en quatre livres (comme dans les vieux textes), reconfigurant la trajectoire d’un homme, journaliste, passionné de théâtre, tiraillé entre colère et désir dans le monde d’aujourd’hui”
Né à Casablanca en 1968, Driss Ksikes est écrivain, essayiste et dramaturge. Il est directeur du CESEM, centre de recherche HEM (Insitut des Hautes Etudes Management), et directeur de rédaction du site www.economia.ma. Il est également animateur d’ateliers d’écriture, littéraire et dramaturgique, et collaborateur à plusieurs revues et publications culturelles internationales. Il a été sélectionné en 2012 parmi les 6 meilleurs “dramaturges africains par Le National Studio Theatre de Londres.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Fabienne Rahmani-Vallat, J’ai mal à mon besoin, Nouiga.
Guide pratique et ludique sur le développement personnel basé sur certains concepts de l’Analyse Transactionnelle.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Jalil Bennani, Le corps suspect, La croisée des chemins.
| Résumé | L’immigré maghrébin face aux multiples formes d’exclusion. Après tant d’années, le psychiatre et psychanalyste Jalil Bennani trouve cette thématique, en relation avec le corps de l’immigré maghrébin, toujours d’actualité. Car elle traite des rapports entre les migrants et l’institution médicale en France qui suscitent toujours les mêmes questionnements. «Ce livre reste très cité par tous ceux qui s’intéressent à la migration, y compris au sein de l’université. Par ailleurs, il reste toujours d’actualité pour trois raisons principales : il remet en question les dysfonctionnements de l’institution médicale et psychiatrique, il dénonce la médecine quand elle est centrée sur la rentabilité. Troisièmement, il faut dire que ces questions sont actuelles chez nous avec l’arrivée des migrants subsahariens», souligne le docteur Jalil Bennani qui n’a pas manqué de préciser que le corps de cet immigré, quel qu’il soit, exprime sa souffrance et cherche toujours des instances pour l’entendre. Pour cela, ce corps porteur de revendications sociales s’adresse au médecin. Jalil Bennani indique que la souffrance de ce corps est loin d’être limitée au migrant. Il peut même soulever une problématique qui ne lui est pas spécifique. Face à lui, l’attitude et la réponse du corps médical font apparaitre des aspects insoupçonnés et contradictoires de l’institution.
Ainsi, lors de la première parution de l’ouvrage, ce dernier a été fortement salué par la critique, car il soulève toutes ces problématiques en suivant une démarche très spéciale, mettant en évidence, comme l’a écrit Lamalif, «le lien que l’immigré opère entre le savoir et le pouvoir, deux notions dont il se sait exclu et qui conditionnent toute son attitude sociale et médicale».

Vous souhaitez commander ce livre ?

Amélie Nothomb, Pétronille, Albin Michel.
| Résumé | Amélie Nothomb relate sa rencontre avec Pétronille Fanto lors d’une dédicace dans une librairie. Rapidement elle sent que cette personne est différente de ses autres lecteurs, un certain charisme s’en dégage, et Nothomb, buveuse de champagne qualifiée, se dit qu’elle pourrait enfin avoir trouvé celle qu’elle convoitait : une compagne de boisson afin de goûter à l’ivresse non plus solitaire mais en couple. L’auteur évoque également une rencontre avec Vivienne Westwood qu’elle devait interviewer ou encore une descente à ski légèrement éméchée.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Leila Slimani, Dans le jardin de l’ogre, Gallimard.
| Résumé | Paris, Adèle et Richard semblent former un couple heureux. Elle est journaliste, il est médecin et ensemble, ils élèvent un petit garçon dans leur bel appartement parisien. Mais Adèle a un secret. Profitant de la liberté qu’elle a d’organiser son temps, elle multiplie les occasions de rencontrer des hommes. Livrée à ses obsessions, Adèle avance avec détermination dans une solitude livide, vers des situations d’extrême dépravation sexuelle, voire de grand danger. Cependant Richard va découvrir la vérité. Tout d’abord aveuglé par la colère et le chagrin, il surmonte l’envie de quitter Adèle et tente de la ramener à lui…
Dans le jardin de l’ogre est le récit d’un vertige, l’histoire d’un corps en quête d’absolu. L’écriture précise et crue de Leïla Slimani ouvre sur des brèches poétiques d’autant plus émouvantes, traçant la silhouette pleine de mystère d’un personnage féminin à la fois intemporel et d’une grande modernité.

Vous souhaitez commander ce livre ?

Jonas Jonasson, L’analphabète qui savait compter, Presses de la Cité.
| Résumé | Née à Soweto pendant l’apartheid, Nombeko Mayeki commence à travailler à cinq ans, devient orpheline à dix et est renversée par une voiture à quinze. Tout semble la vouer à mener une existence de dur labeur et à mourir dans l’indifférence générale. Mais c’est sous-estimer le destin… et le fait qu’elle est une analphabète qui sait compter – deux facteurs qui la conduisent loin de l’Afrique du Sud et la font naviguer dans les hautes sphères de la politique internationale. Durant son périple, elle rencontre des personnages hauts en couleur, dont deux frères physiquement identiques et pourtant très différents. Nombeko réussit à se mettre à dos les services secrets les plus redoutés au monde et se retrouve enfermée dans un camion de pommes de terre. C’est à ce moment-là que l’humanité est menacée. Dans son deuxième roman, Jonas Jonasson s’attaque avec humour aux préjugés et au fondamentalisme sous toutes ses formes. Il démolit une bonne fois pour toutes le mythe selon lequel les rois ne tordent pas le cou des poules.

| Prix : 271 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

John Grisham, Calico Joe, Robert Laffont.
| Résumé | Paul Tracey vit paisiblement à Santa Fe avec sa femme et leurs trois filles. Jusqu’au jour où il apprend que son père, Warren, avec lequel il a rompu tout lien, est atteint d’un cancer incurable. A la fin des années 60, Warren Tracey, joueur de base-ball professionnel, a connu sa brève heure de gloire dans la célèbre équipe des Mets de New-York. Arrogant et sournois, il a tristement marqué les annales du base-ball en visant à la tête un fabuleux joueur en pleine ascension, “Calico” Joe, lors d’un match crucial de 1973. Après des mois d’hospitalisation consécutifs à une attaque cérébrale, Joe s’est retrouvé handicapé et aveugle d’un oeil. Sa carrière s’est brisée net, alors qu’il était sur le point de devenir le Di Maggio de sa génération. Agé de onze ans, Paul, dont Joe était l’idole, a été témoin du lancer déloyal de son père. Depuis ce jour, il ne lui a plus inspiré que du dégoût. Père absent et époux infidèle, Warren a divorcé de sa femme puis s’est remarié plusieurs fois et a médiocrement fini sa carrière. Paul s’est éloigné de lui, au point de ne plus le voir que tous les dix ans. La mort annoncée de ce père détestable le pousse soudain à assouvir un besoin de réparation qui l’habite depuis plus de trois décennies. Joe vit désormais à Calico, sa ville natale, en Arkansas. Sans savoir ce qu’est devenu ce malheureux, Paul rêve que Warren lui rend visite pour lui demander pardon. Mais comment s’y prendre pour qu’une fois, au moins, avant de disparaître, son père reconnaisse un de ses torts et tente de se racheter ? Paul projette alors de lui soumettre un marché en forme de chantage…

| Prix : 224 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Robert Galbraith, L’appel du coucou, Grasset.

| Résumé | Lula Landry, jeune mannequin en pleine gloire, est retrouvée morte au pied de son domicile, décédée à la suite d’une chute du balcon de son appartement situé au troisième étage. L’enquête policière conclut à un suicide. Mais John Bristow, frère de la défunte, est persuadé qu’il s’agit d’un meurtre. Il engage alors un détective privé, Cormoran Strike, ancien ami de jeunesse de Charlie Bristow, son frère aîné décédé à l’âge de dix ans. Aidé de sa jeune et toute nouvelle secrétaire Robin Ellacott, Cormoran va peu à peu détricoter les mailles de cette affaire plus complexe qu’elle n’en avait l’air au premier abord.
| Prix : 290 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Mahmoud Hussein, Ce que le Coran ne dit pas, Grasset.
| Résumé | Depuis plus de mille ans, les guides de la pensée musulmane imposent aux croyants ce postulat : le Coran étant la Parole de Dieu, ses versets ne sont tributaires ni du temps ni de l’espace. Ils embrassent, pour toujours, tous les contextes possibles. 
Ce postulat repose sur le sophisme selon lequel la Parole de Dieu doit être de même nature que Dieu lui-même. Dieu étant éternel, chacune de ses Paroles ne pourrait être qu’éternelle comme lui.
Or, le Coran ne dit pas cela.
Il dit même, et très précisément, le contraire de cela.

| Prix : 122 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Hubert Reeves, Là où croît le péril croît aussi ce qui sauve, Seuil.
| Résumé |
Ce livre met en parallèle l’histoire de l’Univers et celle des êtres humains. Hubert Reeves nous émerveille d’abord en nous contant les improbables et fécondes propriétés de la matière, tant atomique que galactique, qui lui ont permis de se complexifier jusqu’à voir apparaître la vie et l’intelligence sur Terre et peut-être ailleurs. C’est la belle-histoire. Il nous avertit ensuite des dangers qui pèsent sur la planète – de notre fait. Le sort tragique de tant d’espèces, disparues, des mastodontes aux grands pingouins, ou menacées, des chimpanzés aux abeilles. C’est la moins-belle-histoire. Comment alors concilier ce que la science nous apprend sur la merveilleuse croissance de l’organisation à l’échelle cosmique avec les graves risques de détérioration que la crise écologique contemporaine fait peser sur l’avenir de la vie sur la Terre ? La prise de conscience de cette situation conflictuelle et la volonté de réagir à laquelle nous assistons maintenant nous donne-t-elle l’espoir d’un avenir plus vert ?

| Prix : 209 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Camilla Läckberg, Le gardien de phare, Actes Sud.
| Résumé | Dans ce septième volet de la série qui lui est consacrée, Erica est sur tous les fronts. Non contente de s occuper de ses bébés jumeaux, elle enquête sur l île de Gräskar dans l archipel de Fjällbacka, et s efforce de soutenir sa s ur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques. Avec Le Gardien du phare, Camilla Läckberg poursuit avec brio la série policière la plus attachante du moment.

| Prix : 290 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Abdul Rahman Mounif, Villes de sel: L’errance, Actes Sud.
| Résumé | Conçu d’abord comme une trilogie, ce roman a pris par la suite davantage d’ampleur : cinq tomes de près de quatre cents à six cents pages chacun. L’ensemble constitue une impressionnante saga, non d’une famille mais de tout un peuple, et nous offre un tableau extrêmement précis des transformations sociales de la péninsule Arabique sous l’effet de la découverte du pétrole.
L’action de ce premier tome se déroule dans une oasis située à l’est de l’Arabie, où vit une communauté bédouine austère mais en totale harmonie avec son environnement naturel. Soudain apparaît un petit groupe d’Américains, munis d’une recommandation adressée par l’émir de la région au cheikh de la tribu, et des forages de prospection pétrolière sont immédiatement entrepris dans l’oasis. Un homme unanimement respecté pour son courage et sa droiture, Mut’ib, mène la résistance contre les intrus, mais il est bien obligé un jour, face à l’implacable assaut des plateformes et des véhicules motorisés, de disparaître avec son chameau dans le désert pour se transformer en figure mythique. Dans la toute petite ville côtière de Harran, un port moderne doit être aménagé, avec un pipeline le reliant aux puits. Le paysage urbain change sous le vernis d’une fausse modernité et des conflits sociaux d’un genre nouveau ne tardent pas à embraser| Prix : 300 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

David Bosc, La claire fontaine, Verdier.
| Résumé | L’homme
qui venait de franchir la frontière, ce 23 juillet 1873, était un homme mort et la police n’en savait rien. Mort aux menaces, aux chantages, aux manigances. Un homme mort qui allait faire l’amour avant huit jours.
En exil en Suisse, Gustave Courbet s’est adonné aux plus grands plaisirs de sa vie¿: il a peint, il a fait la noce, il s’est baigné dans les rivières et dans les lacs.
On s’émerveille de la liberté de ce corps dont le sillage dénoue les ruelles du bourg, de ce gros ventre qui ouvre lentement les eaux, les vallons, les bois.
De quel secret rayonnent les années à La Tour-de-Peilz, sur le bord du Léman, ces quatre années que les spécialistes expédient d’ordinaire en deux phrases sévères¿: Courbet ne peint plus rien de bon et se tue à force de boire?
Ce secret, éprouvé au feu de la Commune de Paris, c’est la joie contagieuse de l’homme qui se gouverne lui-même.

| Prix : 166 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

| Prix : 193 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Thomas Piketty, Le capital au XXIe siècle, Seuil.
| Résumé | La répartition des richesses est l’une des questions les plus débattues aujourd’hui. Pour les uns, les inégalités n’en finiraient pas de se creuser dans un monde toujours plus injuste. Pour les autres, on assisterait à une réduction naturelle des écarts et toute intervention risquerait de perturber cette tendance harmonieuse. Mais que sait-on vraiment de l’évolution des inégalités sur le long terme ?
En tirant de l’expérience des siècles passés des leçons pour l’avenir, cet ouvrage montre que des moyens existent pour inverser cette tendance.
ce livre s’est vu attribuer le 10è prix du Business Book 2014 , qui récompense le meilleur ouvrage économique de l’année. Un prix qui lui a été décerné par le « Financial Times » et le cabinet de conseil McKinsey.

| Prix : 308 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Hamdane Hadjaji, Des contes en langue arabe pour tous : Anthologie bilingue, Albouraq.
| Résumé | Les contes sont des récits imaginaires qui appartiennent au patrimoine universel. Selon une tradition orientale, qui s’est transmise jusqu’à nous, c’est le soir qu’ils sont racontés, en particulier durant les longues veillées d’hiver qu’il faut meubler. Sous le doux manteau du conte, ce recueil, loin d’être dénué d’humour est une véritable source de sagesse. Nous retrouvons Djuha, Antar, les animaux de Kalila et Dimna, et diverses historiettes de la littérature orale.
Cette anthologie bilingue tente de répondre à l’attente des jeunes gens comme à celle des plus âgés, des arabophones comme à celle des francophones. Nous offrons donc une manière originale de perfectionnement de la langue, aussi bien française qu’arabe. Ces contes sont à partager, offrir et propager sans modération.

| Prix : 109 dh | Vous souhaitez commander ce livre ?

Prochain événement

Rencontre autour de "Parlez-moi de Littérature…" de Jean Zaganiaris à la Librairie Kalila Wa Dimna . Plus d'infos sur notre Agenda Culturel !

clock

Newsletter

Inscrivez votre adresse email ci-dessous pour être au courant des événements et des nouveautés de votre Librairie !

newsletter

Contact

Email : librairiekalila [at] yahoo.com Tel :  +212 537 72 31 06 Fax : +212 537 72 24 78 Adresse : 344, avenue Mohammed V, Rabat, Maroc. Horaires : Du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 15h à 19h30 chat

Likez notre page Facebook !

Vos commandes

Commandez vos livres par téléphone, email ou en venant sur place ! En savoir plus
delivery-truck

Publications Facebook

Avant 1952 le mot “décolonisation” n’existait pas! Intéressante liste!

2 likes, 0 comments1 week ago

Aujourd’hui nous avons officiellement atteint les 3000 LIKES et C’EST GRÂCE À VOUS ! MERCI MERCI MERCI ! Nous sommes toujours aussi heureux..

8 likes, 0 comments2 weeks ago

Ce libraire dessine les perles de ses clients et c'est très drôle

C’est très drôle !

11 likes, 2 comments3 weeks ago

Photos from ‎Librairie Kalila wa Dimna مكتبة كليلة و دمنة‎'s post

Leïla Slimani est de nouveau sur les tables des librairies marocaines avec son essai Sexe et mensonges, et la BD Paroles d’honneur. Ces livres..

37 likes, 0 comments4 weeks ago

L’équipe de la Librairie Kalila wa Dimna vous souhaite une excellente rentrée!

6 likes, 0 comments1 month ago